Causes prioritaires

À la lumière de nos connaissances actuelles, plusieurs problématiques semblent nécessiter une attention particulière : la santé dans les pays les plus pauvres, la souffrance des animaux, et les risques de catastrophes à l'échelle mondiale. Notez que les enjeux évoqués ici ne représentent pas une liste exhaustive de ce qui peut être considéré comme prioritaire. Parmi les causes ayant attiré l'attention des organisations dédiées à l'altruisme efficace, on trouve également la santé mentale, la réforme du système pénitentiaire américain, l'amélioration des processus décisionnels à l'échelle individuelle et politique, ou encore le soutien à la recherche dans des domaines à fort potentiel d'impact.

La santé dans les pays pauvres

Dans les pays les plus pauvres, le PIB par habitant est 100 fois plus faible qu'en France, Allemagne ou Suisse. Des problèmes de base tels que la malnutrition, les vers parasites ou les maladies tropicales comme le paludisme font souffrir et tuent des millions de personnes chaque année. Il faut beaucoup moins d'argent pour sauver ou améliorer la vie de nombreuses personnes dans ces pays que dans les pays riches. L’organisme de recherche GiveWell estime par exemple que les organisations les plus efficaces au monde n'ont besoin que d'environ 3000 dollars pour sauver la vie d'un enfant.

En savoir plus sur la santé dans les pays pauvres

La souffrance des animaux

La souffrance animale, et en particulier la réduction de la souffrance des animaux d’élevage est une autre cause majeure, à la fois de grande ampleur, avec un fort potentiel d’amélioration, et largement négligée. On estime qu’environ 80 milliards d’animaux terrestres sont élevés et abattus chaque année, et la plupart ont des conditions de vie très mauvaises. Du côté des poissons, on estime qu’ils sont chaque année jusqu’à 2000 milliards à être tués suite à des activités de pêche ou d’élevage, eux aussi dans des conditions inhumaines.

En savoir plus sur la souffrance des animaux

Les risques catastrophiques mondiaux et la protection du futur de l'humanité

Tout comme la dégradation accélérée de notre environnement, une mauvaise utilisation de certaines technologies pourrait causer des quantités de souffrance considérables, voire compromettre l’avenir de l’humanité. Parmi les principaux risques, on peut citer : pandémie artificielle mondiale, guerre nucléaire, ou encore les risques liés aux intelligences artificielles avancées. Bien qu’il soit souvent très difficile d’estimer la probabilité qu’ils se réalisent ou d’identifier les actions qui pourraient réduire ces risques au mieux, l’ampleur même des catastrophes, ainsi que leur caractère négligé, en font un problème considéré comme prioritaire.

En savoir plus sur les risques catastrophiques mondiaux