L'altruisme efficace en tant que mouvement est né il y a une dizaine d'années à Oxford, au Royaume-Uni. Les philosophes William MacAskill et Toby Ord ont alors lancé Giving What We Can, une communauté de personnes qui donnent 10 % de leurs revenus ou plus aux organisations caritatives les plus efficaces. MacAskill a également co-fondé 80,000 Hours, qui propose des guides et conseils de carrière.


Depuis, l'altruisme efficace a évolué en un mouvement mondial rassemblant des milliers de personnes ainsi que des dizaines d'organisations, toutes concentrées sur les problèmes les plus pressants de notre siècle. L'ambition est de déterminer quelles sont les méthodes les plus efficaces pour aider les autres, puis de les mettre en œuvre.

Quelques organisations du mouvement

Voici quelques-unes des nombreuses organisations alignées avec les valeurs de l'altruisme efficace. Elles œuvrent dans des domaines tels que la santé mondiale, la souffrance animale, la réduction des risques catastrophiques globaux, et bien d'autres encore.

Évaluations et conseils

  • 80,000 Hours : des conseils et un guide pour planifier stratégiquement sa carrière.
  • GiveWell : analyse des organisations et recommande chaque année celles qui semblent les plus efficaces en terme d’impact par euro donné.
  • Giving What We Can : encourage chacun à donner 10% de ses revenus et recommande des associations à soutenir.

Community building et financements

Autres organisations

  • Charity Entrepreneurship : lance des organisations à fort impact en apportant des idées, de la formation, et du financement à des entrepreneurs sociaux.
  • Center for Human-Compatible Artificial Intelligence (CHAI) : travaille sur le problème de l'alignement de l'IA, c'est-à-dire comment développer une intelligence artificielle qui soit alignée avec les valeurs et les objectifs des humains.
  • Happier Lives institute : mène des recherches sur les meilleures façons d'augmenter le bonheur et le bien-être.
  • Legal Priorities Project : recherche des stratégies et des propositions de lois prometteuses pour réduire les risques liés aux technologies émergentes.
  • Good Food Institute (GFI) : promeut les alternatives végétales et l'agriculture cellulaire pour réduire les dégâts de l'agriculture animale.
  • Against Malaria Foundation (AMF) : distribue des moustiquaires traitées à l'insecticide pour prévenir la transmission du paludisme.
  • The Humane League : plaide pour le bien-être animal et la fin de la cruauté envers les animaux.