Risques catastrophiques mondiaux

Saviez-vous que vous avez plus de chances de mourir d'une catastrophe que d'un accident de voiture ? La probabilité qu'un habitant des États-Unis meure d'un événement catastrophique - par exemple une guerre nucléaire, un acte de bioterrorisme ou une intelligence artificielle hors de contrôle - a été estimée à 1 sur 6. C'est quinze fois plus qu'un accident de voiture mortel et trente et une fois plus qu'un meurtre.

Cette citation du livre What's the Worst That Could Happen?, d’Andrew Leigh, souligne l’importance de lutter contre les risques catastrophiques. Ces risques affecteraient non seulement ceux qui vivent aujourd’hui, mais également toutes les générations à venir.

Si vous souhaitez protéger les générations futures (en addition aux personnes vivant dans le présent), vous pouvez envisager de soutenir les efforts visant à préserver notre avenir à long terme. La plupart des travaux dans ce domaine consistent à prévenir les catastrophes mondiales et à rendre le monde actuel plus résilient.

Pourquoi est-ce important ?

Nous nous soucions tous de l'avenir. Nous voulons que les personnes qui viendront après nous puissent vivre décemment - nos enfants, les enfants de nos enfants, etc. Mais ce futur pourrait ne jamais arriver. Les guerres nucléaires, l'emballement du changement climatique et les pandémies artificielles ne sont que quelques-unes des menaces qui pèsent sur les générations futures. L'ampleur de telles catastrophes est difficile à imaginer, car elles concerneraient non seulement tous ceux qui vivent aujourd'hui, mais aussi tous ceux qui pourraient naître un jour, dans 10, 100 ou 1000 ans.

Pour un enjeu aussi énorme, le problème est négligé. Toby Ord, philosophe à Oxford et cofondateur de Giving What We Can, est l'un des plus grands experts mondiaux des risques auxquels l'humanité est confrontée. Dans son livre The Precipice, il explique que l'organisme international responsable de l'interdiction continue des armes biologiques (la Bioweapons Convention) dispose d'un budget annuel de seulement 1,4 million de dollars, soit moins qu’un restaurant McDonald's moyen. Cette situation est d'autant plus préoccupante qu'il affirme que l'un des plus grands risques pour l'humanité provient des pandémies artificielles - pensez au COVID, mais conçu pour provoquer un maximum de dégâts.

Les réflexions autour des risques qui pèsent sur notre avenir sont  à la fois complexes et abstraites. Bien qu'il existe des moyens de progresser, il est difficile de savoir dans quelle mesure nos actions seront efficaces. Néanmoins, étant donné l'ampleur du problème et le peu de soutien accordé à certains des risques les plus importants (voir plus bas), nous pensons toujours que la lutte contre les catastrophes majeures est un domaine d'action prioritaire.

Comment lutter contre les risques de catastrophe mondiale ?

Plusieurs domaines d’action semblent particulièrement prometteurs.

Biosécurité et préparation aux pandémies

Le COVID-19 nous a fait prendre conscience des effets dévastateurs d'une pandémie, mais malgré les dégâts causés par le COVID-19, il est possible qu'une future pandémie soit bien pire. Se préparer à ces évènements, en particulier ceux qui présentent un risque pour la survie de l'humanité ou son potentiel à long terme, est l'un des meilleurs moyens dont nous disposons pour préserver l'avenir à long terme.

En savoir plus sur les biorisques

Réduction des risques liés à l’intelligence artificielle

L'intelligence artificielle pourrait être la technologie la plus importante de l’histoire de l’humanité. Il est donc essentiel qu'elle soit développée avec un fort accent mis sur la sécurité. Ce qui est particulièrement préoccupant, d’après de nombreux experts majeurs du domaine, c'est que nous avons de forts risques de perdre le contrôle de machines qui seraient plus compétentes que nous. Cela pourrait même poser un risque existentiel, présentant potentiellement un risque d’extinction de l’humanité. Pour répondre à cette préoccupation, ainsi qu'à d'autres problèmes liés à l'IA, nous recommandons de soutenir les travaux techniques visant à ce que l’IA se comporte de manière fiable, comme nous le souhaitons et l'attendons. Soutenir les projets de gouvernance visant à garantir que l’IA soit développée et utilisée dans l'intérêt de tous est également crucial.

En savoir plus sur les risques liés à l’intelligence artificielle

Réduction des risques de guerres nucléaires

Les armes nucléaires sont relativement récentes dans l'histoire, mais ce n'est que depuis leur développement que l'humanité possède une technologie qui pourrait conduire à sa propre destruction. L'amélioration de la sécurité nucléaire passe par des actions visant à réduire les risques de guerre nucléaire ou à atténuer les conséquences négatives des retombées nucléaires. Dans notre page consacrée à cette cause, nous décrivons plusieurs moyens plausibles d'y parvenir, mais en raison de la nature intrinsèquement complexe du problème, il est difficile de déterminer quels sont les meilleurs moyens de progresser sur le sujet.

En savoir plus sur les risques liés aux guerres nucléaires

Protection de l'environnement

Nous avons besoin d’un environnement sain pour survivre, avec l’accès à l'air propre, une eau non polluée, et un climat stable. Malheureusement, ces éléments vitaux sont assaillis par une multitude de menaces. Un nombre croissant d’entre nous aspire à agir pour préserver notre monde, mais il est facile de se sentir démuni ou perdu face à l'envergure et la complexité des enjeux. Pourtant, un certain nombre d’actions à fort impact existent et peuvent faire une vraie différence.

En savoir plus sur les risques liés à l’environnement

Y a-t-il des raisons de ne pas prioriser cette cause ?

Bien que nous pensions qu’il s’agisse d’une cause prioritaire, il y a des raisons pour lesquelles vous pourriez choisir de ne pas vous concentrer sur ce sujet.

Incertitudes quant à la valeur morale des générations futures

Vous doutez peut-être que les générations futures soient aussi importantes que nous le suggérons. Vous pensez peut-être que le bien-être des générations futures compte moins que celui des personnes vivant aujourd'hui. Même si nous pensons que les générations futures sont importantes et que leur bien-être mérite une attention égale, il s'agit en fin de compte d'une question de valeurs.

Par ailleurs, il se peut que vous accordiez de l'importance aux générations futures, mais que vous pensiez que l'avenir ne semble pas devoir être particulièrement bon. Ces questions relèvent de votre vision du monde.

Manque de données

Par rapport à nos autres causes prioritaires, la base factuelle des interventions susceptibles de préserver l'avenir à long terme est plus faible. Cela s'explique en partie par la nature du problème et des solutions qu'il requiert. Nous ne pouvons avoir des informations qu'une seule fois : lorsque les interventions données n'ont pas permis d'éviter une catastrophe majeure. 

Toutefois, ces préoccupations ne s'appliquent pas à tous les risques. Par exemple, il existe des preuves solides que le changement climatique va causer de graves dommages à la planète et à ses futurs habitants, et il existe des moyens raisonnables de progresser dans la résolution du problème. Cependant, la nature des risques nouveaux (et plus négligés), comme une intelligence artificielle puissante mais incontrôlable, fait qu'il est particulièrement difficile de savoir dans quelle mesure une intervention donnée permet de faire progresser le problème.

En fonction de vos valeurs et de votre vision du monde, vous pouvez choisir de donner la priorité aux domaines dans lesquels vous avez la certitude que vos actions font une différence. Cela peut encore signifier donner la priorité aux risques mieux compris, comme le changement climatique, ou se concentrer sur une cause différente, comme la santé dans le monde et la réduction de la souffrance animale. Vous pouvez aussi penser que la meilleure réponse à ce manque de données est de soutenir la recherche.

Organisations prometteuses sur le sujet 

Pour avoir plus d’informations sur le sujet, telles qu'une liste d'organisations prometteuses, des ressources ou des conseils de carrière, nous vous conseillons de lire la page détaillée de chaque domaine d’action (liens ci-dessus).

Vous pouvez également consulter la section dédiée de notre page sur les organisations recommandées.

Vos commentaires

Aidez-nous à améliorer notre travail – faites-nous savoir ce que vous avez pensé de cette page et suggérez des améliorations via un message Slack à Florent ou par email.

Cette page reprend des passages traduits du site web de Giving What We Can, rédigés par Michael Townsend